Les épreuves d’admission

(article 7 de l’arrêté du 17/10/2016)

 

1. EXPOSÉ-DISCUSSION (GRAND ORAL)

Un exposé de quinze minutes après une préparation d’une heure, suivi d’un entretien de trente minutes avec le jury, sur un sujet relatif à la protection des libertés et des droits fondamentaux permettant d’apprécier les connaissances du candidat, la culture juridique, son aptitude à l’argumentation et à l’expression orale. Cette épreuve se déroule en séance publique. La note est affectée d’un coefficient 4.

  • Protection des libertés et droits fondamentaux

Voir les conseils pratiques.

2. ÉPREUVE DE LANGUE VIVANTE ÉTRANGÈRE

Une interrogation de quinze minutes après une préparation de quinze minutes. La note est affectée d’un coefficient 1.

Langues autorisées : anglais, allemand, arabe classique, chinois, espagnol, hébreu, italien, japonais, portugais, russe.

Les épreuves d’admission sont notées de 0 à 20.

Pour être admis, les candidats doivent avoir obtenu une moyenne au moins égale à 10 sur 20 à l’ensemble des épreuves d’admissibilité et d’admission.

Après avoir comparé les moyennes obtenues par les candidats et les prévisions de réussite avec celles des autres centres d’examen organisant l’accès au même centre régional de formation professionnelle d’avocats, le jury arrête le 1er décembre de l’année de l’examen ou le premier jour ouvrable suivant, la liste des candidats déclarés admis. Les résultats d’admission sont publiés par chaque centre d’examen et les listes des candidats admis sont rendues publiques au niveau national. Le président de l’université organisatrice délivre l’attestation de réussite à l’examen.